choisir le meilleur chauffage

Quels sont les types de chauffages les plus économiques ?

Accueil » Énergie » Quels sont les types de chauffages les plus économiques ?

Les coûts liés au chauffage peuvent facilement absorber plus de la moitié du budget énergétique d’un ménage moyen. C’est pourquoi l’efficacité énergétique d’une habitation devient aujourd’hui une priorité pour ceux qui cherchent à réduire les coûts du confort domestique.

Si vous avez besoin d’un nouveau système de chauffage domestique, de nombreuses possibilités pour obtenir un système à haut rendement et à faible coût sont sur le marché. Si vous cherchez un système de chauffage qui gardera votre maison chaude et agréable pendant de nombreuses années, cet article est fait pour vous. Ce qui suit va pouvoir vous donner plus de détails et de conseils sur le sujet.

Les pompes à chaleur géothermiques : pourquoi sont-elles si efficaces ?

Le principe des pompes à chaleur géothermiques est l’utilisation de l’énergie gratuite et renouvelable présente sous la terre, pour fournir un chauffage efficace et efficient à votre logement et de votre production d’eau chaude. Le coût de ces dernières semble avoir diminué et s’être stabilisé, ce qui en fait maintenant un système avec un meilleur rapport qualité-prix pour les clients. Pour ce qui est de son efficacité :

  • Une pompe à chaleur géothermique, comme les autres pompes à chaleur, capte la chaleur déjà présente, dans les sols dans notre cas. Elle n’utilise donc pas de combustibles fossiles ou de chaleur par résistance électrique, comme le fait un chauffage d’appoint ;
  • On constate bien évidemment que les températures sous la surface de la terre restent nettement supérieures à celles de l’air en hiver, ce qui permet de plus simplement capter les calories de chaleur présentes. A l’inverse, en été, le sol ou l’eau froide absorbe la chaleur beaucoup plus rapidement que l’air brûlant de l’été. Grâce à ces changements de températures, l’énergie géothermique est nettement plus efficace.

Si vous faites le choix d’opter pour une pompe à chaleur géothermique, appelée également PAC, sachez qu’il en existe 4 types différents : PAC sol-sol, PAC sol-eau, PAC eau glycolée-eau, PAC eau-eau. Sur les conseils d’un professionnel du chauffage, vous choisirez votre système en fonction de vos besoins, de votre terrain et de votre superficie à chauffer.

Les avantages d’une pompe à chaleur géothermique

L’installation de ce système de chauffage comporte bien entendu de nombreux avantages. L’avantage principal des systèmes de pompe à chaleur géothermique est leur haut rendement, car pour une consommation d’environ 1 kWh d’électricité, votre pompe à chaleur géothermique produira entre 2 kWh à 7 kWh, selon les modèles et les températures. Ajouter à cela, la PAC géothermique ne rejette ni odeur ni déchet et n’a besoin que des énergies renouvelables pour fonctionner. Vous pourrez alors réduire vos factures d’énergie jusqu’à 70 % et amortirez rapidement votre investissement grâce à ces économies et aux aides financières que vous pourrez percevoir avec votre installation énergétique.

Les inconvénients d’une pompe à chaleur géothermique

Bien qu’il y ait des avantages, la pompe à chaleur géothermique comporte également des inconvénients. Son principal inconvénient est le prix élevé de l’équipement. Ce coût varie entre 13 000 € et 20 000 € et englobe notamment : l’appareil, les accessoires, les émetteurs de chaleur, l’installation, le forage (si nécessaire) puis les frais d’entretien annuels qui suivent. Cela représente une certaine somme, mais vous amortirez rapidement ce coût. Le second inconvénient, et pas des moindres, est la surface nécessaire au sol pour installer votre pompe à chaleur géothermique. Votre logement doit bénéficier d’un espace extérieur pour y enfouir la PAC. Selon les spécificités de votre sol, vous pourrez choisir entre un captage au sol vertical (pour des espaces plus petits) ou captage au sol horizontal (pour les grands extérieurs). Peut importe la solution choisie, vous serez obligé de passer par la case « administration », car il est obligatoire de faire une demande à votre mairie, voire de la Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement, avant de forer sur votre terrain.

maison avec jardin
Pour installer votre chauffage géothermique, vous devez bénéficier d’un terrain avec une surface assez conséquente.

Chaudière alimentée au gaz : pourquoi les chaudières gaz à condensation sont-elles si efficaces ?

Le principe de fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation est le même que celui d’une chaudière classique : la chaudière va brûler du gaz pour pouvoir produire de la chaleur. Bien sûr, son fonctionnement n’est pas exactement le même. La chaudière gaz à condensation va brûler un gaz naturel, propane ou butane pour chauffer l’eau. Petite spécificité de cette dernière :

  • Elle va produire plus de chaleur grâce à la condensation de la vapeur d’eau dégagée dans les fumées. Ainsi, un échangeur de chaleur secondaire est utilisé dans les chaudières à condensation pour utiliser efficacement la chaleur produite ;
  • Cela permet ensuite d’augmenter le rendement de votre système de chauffage. En réutilisant les fumées de vapeur d’eau déjà produites par la condensation, votre chaudière consommera jusqu’à 30 % moins de gaz qu’une chaudière dite classique.

En mettant en place les installations nécessaires, votre chaudière gaz à condensation peut remplir deux rôles dans votre habitation :

  • Une production de chauffage ;
  • Une production d’eau chaude sanitaire (salle de bain, cuisine).

Les avantages d’une chaudière gaz à condensation

Installer une chaudière gaz à condensation dans votre logement comporte quelques avantages. Les avantages majeurs sont l’augmentation du rendement de votre système allant jusqu’à 110 %, système qui peut être par la suite relié à votre système de chauffage central. Cette solution, moins polluante qu’une chaudière classique, vous permet d’accéder à de nombreuses aides financières (prime Effy, MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro, réduction de la TVA à 5.5 %) délivrées par l’Etat.

Cet équipement de chauffage peu bruyant vous offre un confort thermique, mais également financier. Effectivement, cette chaudière gaz à condensation déjà peu coûteuse – de 3 000 € à 7 000 € – pourra être rapidement amortie grâce aux économies d’énergie faites sur votre facture et aux aides financières.

Les inconvénients d’une chaudière gaz à condensation

Cependant, quelques inconvénients entourent ce système de chauffage moins polluant et notamment le prix du gaz, toujours sujet aux fluctuations de prix sur le marché. De plus, en ce qui concerne leur équipement et leur entretien, les systèmes de chaudières sont plus coûteux que les systèmes de chauffage au gaz. Deux conduits d’évacuation étanches, une citerne de stockage (si vous utilisez un autre gaz que du gaz naturel) et un entretien annuel sont obligatoires pour le bon fonctionnement de votre chaudière gaz à condensation. Avec l’utilisation d’un gaz, leur fonctionnement est plus coûteux que celui des systèmes de pompe à chaleur qui eux, utilisent des ressources naturelles gratuites.

argent
Un système de chauffage plutôt coûteux.

Les chauffages au gaz : qu’est-ce qui rend les chauffages au gaz si efficaces ?

Étonnamment, bien que de nombreux systèmes de chauffage plus écologiques aient vu le jour depuis quelques années, plus de la moitié des ménages se chauffent encore à l’aide d’un chauffage au gaz. Rapidement, un chauffage à gaz fonctionne grâce à une chaudière à gaz qui en est l’élément principal pour chauffer votre maison. Cette centrale fournit la chaleur produite, aux radiateurs entre autres, présents dans les pièces et peut aussi desservir le réseau d’eau chaude sanitaire.

Aujourd’hui, de nombreux éléments, raccordés à votre système à gaz, se combinent pour produire un chauffage exceptionnellement efficace :

  • La soupape à gaz à capacité variable permet de contrôler l’ouverture/fermeture de la soupape. Grâce à la gestion du débit de gaz qui réduit les émissions de gaz polluants, le système de chauffage est optimisé ;
  • L’échangeur de chaleur secondaire est un équipement thermique transférant la chaleur produite par la chaudière entre le fluide primaire et secondaire (eau chaude chaudière vers eau chaude sanitaire), sans que ces derniers ne se mélangent. Cet échangeur thermique doit être fait dans un matériau conducteur (cuivre, inox, acier) sans perdre son énergie calorifique pour optimiser au maximum l’échange ;
  • Le ventilateur à vitesse variable est l’élément qui va assurer l’évacuation de la chaleur résiduelle générée par la chaudière à gaz. Le ventilateur permet donc de gérer la ventilation et la température dans la chaudière ce qui induit sur une meilleure qualité d’air.

Les avantages du chauffage à gaz

Les systèmes de chauffage au gaz ont l’avantage d’être moins chers que les pompes à chaleur, car leur coût se trouve entre 500 € pour les moins chers, et 5 000 €. Lorsque vous remplacez un chauffage obsolète, un chauffage au gaz est donc une solution fantastique si vous voulez une solution économique, car en plus de son faible coût, cet équipement réduira vos factures de chauffage si vous les optimisez. Les dépenses liées au fonctionnement des appareils de chauffage au gaz les plus efficaces peuvent être deux à trois fois moins élevées que celles des appareils de chauffage les plus efficaces.

Le chauffage à gaz offre un excellent confort intérieur, car sa chaleur se répand rapidement dans les pièces, une fois enclenchée. Pour plus d’économies énergétiques, opter pour un système programmable que vous paramétrez de manière optimale.

Les inconvénients du chauffage à gaz

Bien que l’efficacité d’une chaudière à gaz soit comparable à celle des chaudières gaz à condensation, une partie de la chaleur est perdue par les conduits. Par conséquent, le coût de fonctionnement d’un chauffage au gaz est plus élevé. De plus, il faut noter que le gaz est un combustible extrêmement dangereux car inflammable et toxique. Il faut donc manier avec précaution ce combustible afin d’éviter le moindre problème. Le contrôle annuel fait par un technicien agréé est donc un rendez-vous obligatoire permettant de vérifier tout l’équipement.

Enfin, pour installer un chauffage à gaz dans votre logement, il est essentiel d’avoir un accès au réseau souterrain de gaz, et de prévoir un espace dédié à la citerne de stockage du gaz (propane) ce qui engage un coût pour l’équipement et le gaz.

radiateur
Le radiateur peut être l’un des éléments qui distribuent la chaleur dans les pièces de l’habitation.
L'équipe d'Ecobo
L'équipe d'Ecobo

Ecobo est un blog spécialisé dans l'univers de la maison. De la décoration en passant par le jardin sans oublier les travaux de rénovation nous abordons tous les sujets qui passionnent les internautes !

Publications: 111

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.