transformer garage en bureau

Transformer un garage en bureau : Tout ce qu’il faut savoir

Accueil » Rénovation » Transformer un garage en bureau : Tout ce qu’il faut savoir

De nombreuses maisons individuelles comportent des garages. Ces derniers ont pour but initial de garer un véhicule mais ils occupent dans les faits un rôle bien plus large. On y range des outils, des cartons qu’on ne sait plus où mettre, on y fait un petit atelier… et parfois, on envisage même de changer la destination de la pièce. Après tout : pourquoi ne pas faire de son garage un bureau ? Un projet sympa, évidemment, mais sur lequel il faut bien se renseigner avant de se lancer. Pas de panique, l’équipe d’Ecobo vous explique tout.

Pourquoi transformer son garage en bureau ?

La première raison évoquée est souvent celle d’une contrainte de place et de moyens. Lorsque vous avez le luxe d’avoir une chambre vide par exemple, c’est bien évidemment elle qui sera la pièce privilégiée pour accueillir un bureau. A défaut, on se rabat souvent sur le garage puisque la pièce est déjà existante et peut parfaitement se prêter à l’accueil d’un bureau. Côté coûts, cela peut être également une bonne affaire puisque la pièce étant déjà construite, sa transformation sera moins onéreuse que prévoir une extension de la maison à part entière. D’autant plus lorsque vous avez déjà bien isolé votre garage. Attention cependant, transformer un garage en bureau demande quelques démarches administratives et un aménagement spécifique.

Les contraintes administratives pour votre transformation de garage

Transformer un garage en bureau ne se fait pas sans quelques démarches administratives. Un garage étant sur le papier assimilé à une place de stationnement, cela amène un certain nombre de contraintes.

La première concerne la ou les places de stationnement obligatoire(s) selon le plan local d’urbanisme de votre commune. En fonction de là où vous résidez, vous allez être dans l’obligation de dédier un espace au stationnement de véhicule pour votre habitation. En changeant la nature de votre garage, vous supprimerez la place qui était potentiellement obligatoire pour votre logement.

Selon la taille de votre garage, vous allez également connaître des contraintes supplémentaires. Vous allez créer une surface entrant en compte dans le calcul de la surface plancher de l’habitation. De ce fait, selon la taille de votre logement, vous allez pouvoir vous créer des contraintes supplémentaires. Quoi qu’il arrive, à partir de 5m² de garage transformé il sera nécessaire de réaliser une déclaration de travaux. Pour les surfaces plus grandes, vous aurez besoin de demander un permis de construire spécifique au projet. La meilleure chose à faire pour se retrouver au milieu de cet océan de contraintes reste de contacter la mairie de votre commune qui saura vous mettre en relation avec le service ou la personne chargée de l’urbanisme. Ils sauront vous indiquer les différentes contraintes intervenant dans votre ville/village.

demarches administratives garage bureau

Comment procéder à la transformation en bureau ?

Au-delà de la partie administrative qui, si elle n’est pas insurmontable peut en rebuter certains, c’est avant tout les questions de travaux qui peuvent en effrayer certains. Si pour faire d’une chambre un bureau il n’est pas nécessaire de transformer en profondeur une pièce, c’est tout de suite une autre histoire quand on parle d’un garage.

L’isolation, le chauffage, la lumière, l’électricité : la base pour l’ancien garage

Il va déjà falloir faire en sorte de bien isoler cette pièce. Quand bien même votre garage aurait un plafond isolé, et ce n’est pas toujours le cas, il reste le travail sur les murs à effectuer. Que l’isolation se fasse par l’intérieur ou l’extérieur, cela représente des travaux importants et présentant chacun des contraintes. L’isolation intérieure pourra réduire votre surface habitable, l’isolation extérieure pourra amener quelques changements esthétiques qui ne vous plaisent pas toujours. L’isolation, c’est également penser au sol : dans un garage, c’est rarement quelque chose d’optimal en l’état, sans même parler du confort.

L’éclairage est également quelque chose qu’il va falloir penser. Sauf de très rares exceptions, les garages ne sont pas des pièces bénéficiant de beaucoup de lumière naturelle. Il n’est même pas rare qu’ils ne comportent aucune fenêtre. Quand on souhaite aménager un bureau, c’est évidemment problématique. La transformation de votre porte de garage en porte de service est une première étape qui vous apportera un peu de luminosité, d’autant plus si vous avez des impostes autour de la porte. Quoi qu’il en soi, il sera nécessaire d’également prévoir des solutions d’éclairage un peu moins agressives que la vieille ampoule jaune que l’on trouve généralement dans ces pièces.

Côté chauffage, il sera également nécessaire de mettre en place une solution pour vous permettre de travailler avec le confort thermique nécessaire. Selon votre système actuel, vous aurez plusieurs possibilités. La mise en place d’un radiateur, l’agrandissement de votre système de ventilation pour amener l’air chaud dans la pièce ou même l’installation d’un chauffage d’appoint. Tout dépend en réalité de la surface de la pièce et de ce qui est déjà présent dans votre maison. Quoi qu’il arrive, ça ne sera pas l’élément le plus complexe vu la surface relativement réduite de la majorité des garages devenant bureaux.

Enfin, pensez à toute la partie connectique de cette nouvelle pièce. Un garage n’est généralement pas la pièce la mieux pourvue en branchements potentiels. Pourtant, dans un bureau, vous aurez besoin de nombreuses prises électriques et peut être même d’un port Ethernet selon la capacité de votre Wifi à traverser votre maison. L’avantage de faire le choix du bureau dès le départ est que vous aurez une bonne idée de ce qu’il vous faudra dans ce domaine. Prévoyez où poser le bureau et vous saurez tout de suite quelles zones seront à pourvoir de prises de façon prioritaire.

rénovation garage en bureau

Le sol, les murs et le plafond : les éléments prioritaires à habiller

Une fois que toute la partie administrative et les travaux lourds sont passés pour votre rénovation, vous pouvez commencez à vous attaquer à du plus concret. La première partie concerne les finitions au niveau du sol et des murs. Il s’agit encore de travaux assez lourds mais au moins, la partie esthétique est visible et appréciable dès la fin des travaux. Pour un bureau, de nombreuses règles sont possibles. Selon vos préférences cela pourra être du carrelage, du parquet ou même du lino. On ne vous conseille cependant pas d’opter pour de la moquette, ce n’est plus vraiment quelque chose d’actualité pour des habitations. Les dernières tendances montrent par exemple des sols en résine à effet béton ou encore le traditionnel parquet mais qui se fait généralement plus clair.

Du côté des murs, une fois que votre isolant et votre placo sera posé, libre à vous de choisir comment l’habiller. Tapisserie, peinture, bardage : bref, ce que vous voulez et qui peut convenir à un bureau selon vos goûts. A vrai dire, dans le domaine, même les tendances donnent des directions relativement différentes. Si on retrouve sur de nombreux blogs des bureaux aux murs unis et colorés qui contrastent très fortement avec d’autres éléments de la pièce, on retrouve également d’autres style. En 2022, le motif est à nouveau envisageable et ce n’est plus quelque chose de forcément vu comme vieillot. Si vous ne voulez pas prendre de risque : le mur blanc est quelque chose de sobre et il offre surtout l’immense avantage de vous permettre de le faire évoluer facilement à l’avenir. Pour le plafond, la problématique est grosso modo la même que pour les murs avec évidemment un peu moins de casses têtes esthétiques à prévoir.

sol et plafond garage

L’aménagement intérieur de votre nouveau bureau

Avec la montée du télétravail, le bureau à la maison est devenu un lieu qui n’a rien à envier aux vrais espaces professionnels. Le fait de convertir son garage permet de profiter d’un grand espace et donc d’avoir de belles ambitions pour aménager cette pièce. Commençons par la base, une petite liste des meubles et accessoires qui seront indispensables :

  • Un bureau. Rien de surprenant, c’est le principe de la pièce. On en profite néanmoins pour vous inviter à ne pas reposer vitre choix uniquement sur le critère esthétique. Vous allez passer énormément de temps sur ce bureau et ce dernier se doit donc d’être ergonomique. Très concrètement, cela se matérialise par une profondeur suffisante pour ne pas avoir le nez collé à votre écran, une largeur assez importante pour disposer vos affaires comme vous le souhaitez. Les plus perfectionnistes exigeront même un bureau qui se règle en hauteur mais attention, on s’oriente alors vers du matériel pouvant vite coûter une belle somme. Des rangements au sein du bureau, pour le petit matériel, est également très utile.
  • Une bonne chaise. Encore une fois : priorité au confort ! Oubliez les chaises premier prix qui sont rarement de bons investissements sur la durée, au-delà du fait qu’elles n’offrent généralement pas de confort. Les modèles « haut de gamme » des grandes marques sont généralement de bonnes solutions. Elles tiennent sur la longueur et vous ne payez pas forcément le tarif « professionnel » pour autant.
  • Un meuble de rangement pour vos dossiers. Selon vos habitudes, cela peut être une bibliothèque, une armoire, ou simplement un kallax tout ce qu’il y a de plus classiques pour mettre vos affaires. L’idée est de sanctuariser cette partie de votre maison pour y ranger les documents importants.
  • Un ordinateur et… deux écrans ! On oublie trop souvent le confort procuré par le fait d’avoir deux écrans pour son ordinateur. Si cela est indispensable pour certaines activités professionnelles, on en trouve même parfois 3 par poste dans certaines entreprises, c’est un plus quelle que soit votre occupation de bureautique. Croyez-nous : l’essayer, c’est l’adopter.
  • Des lumières d’appoint. Selon la solution principale que vous avez pour éclairer votre pièce, cela peut être un vrai plus. Pour avoir une lumière plus douce et légère, un mode d’éclairage alternatif trouve toujours sa place dans un bureau.

Une fois que vous aurez fait votre collecte des indispensables, reste la question de la décoration de ce petit lieu. Là encore, les options ne manquent pas et nous allons pouvoir vous en faire un petit listing. Attention cependant, elles dépendront également des choix que vous avez fait concernant votre sol, vos murs et vos meubles principaux.

  • Un tapis. Il peut apporter un peu de chaleur et de confort à une pièce qui en manque un peu. De quoi totalement oublier que votre bureau était auparavant un garage.
  • Des cadres. Qu’ils soient accrochés au mur, on vous conseille les systèmes d’attache sans clou pour éviter d’abimer votre placo tout neuf, ou posés sur vos meubles cela apporte une petite touche personnelle.
  • Des plantes vertes. Attention à la luminosité de la pièce, toutes n’aimeront pas forcément cet environnement, mais elles apportent littéralement un peu de vie à la pièce.
  • Des luminaires décoratifs. Contrairement au précédent conseil sur la lampe d’appoint, on parle ici de lumières qui pourront seulement servir à l’ambiance. Les guirlandes lumineuses pour la déco sont généralement une bonne solution puisqu’on en trouve des sobres qui permettent des possibilités très jolies.

La liste pourrait encore être longue mais comme vous l’aurez compris, il s’agit ici de faire un bureau qui vous ressemble. Il n’y a pas de règle à suivre de façon absolue et cette partie est bien plus libre que celle sur la législation ou même la transformation de fond du lieu. Vous pouvez laissez libre court à votre imagination.

Transformer un garage en bureau, un grand chantier ?

Vous l’aurez compris, la transformation d’un garage en bureau nécessite un certain nombre d’interventions. La partie rénovation en elle-même n’est pas forcément un point bloquant. Les plus bricoleurs d’entres-vous pourront le faire eux-mêmes, les moins patients pourront faire appel à un prestataire. Dans tous les cas, la transformation vous coûtera moins cher qu’un agrandissement de maison à proprement parler. Le point de vigilance se situe sur les éléments administratifs. Une nouvelle fois, pensez à bien effectuer les démarches évoquées auprès de votre mairie car il ne s’agit pas d’une question anodine. Même si votre garage vous appartient et se situe dans votre propriété, il est nécessaire de procéder aux déclarations nécessaires et surtout de respecter un certain nombre de contraintes induites.

Reste qu’une fois tout cela fait, les bureaux issus d’anciens garages sont généralement extrêmement appréciés par les propriétaires de maison. Grands, permettant d’augmenter significativement la valeur du bien en transformer une pièce négligée en espace de vie, bien placés et correspondants aux nouveaux usages de travail : le garage rénové en bureau a tout pour plaire.

L'équipe d'Ecobo
L'équipe d'Ecobo

Ecobo est un blog spécialisé dans l'univers de la maison. De la décoration en passant par le jardin sans oublier les travaux de rénovation nous abordons tous les sujets qui passionnent les internautes !

Publications: 111

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.