mur de refend

Mur de refend : Tout savoir sur ses spécificités pour une rénovation

Accueil » Rénovation » Mur de refend : Tout savoir sur ses spécificités pour une rénovation

Vous êtes peut-être en pleine réflexion sur la rénovation de votre maison et l’idée d’agrandir certaine pièce ou de créer des ouvertures vous traversent l’esprit ? Mais voilà, le mot mur de refend est venu plusieurs fois à vos oreilles et vous ne savez pas ce que cela veut dire et si vous pouvez y toucher. Alors quelles différences entre mur de refend et mur porteur ? Est-il possible de détruire ou modifier un mur de refend ? Et surtout comment les identifier facilement dans une maison ? Dans cet article nous allons faire le tour du sujet pour vous guider au mieux dans vos futures prises de décision.

Qu’est ce qu’un mur de refend ?

Un mur de refend est une paroi intérieure à votre maison dont le rôle est le soutient de la structure de cette dernière. Il assure le contreventement un rôle de raidisseur de la structure et permet une meilleure répartition des charges entre les murs extérieurs et la charpente.

Ils ne sont pas à confondre avec les murs extérieurs de votre maison, appelé aussi murs de façade, et les cloisons qui elles jouent simplement un rôle de séparation.

Il existe deux principaux types de murs de refend, les murs longitudinaux et les murs transversaux dont les rôles sont différents mais tout aussi important l’un que l’autre.

Le mur de refend longitudinal

Un mur de refend longitudinal, donc positionner dans le sens de la longueur de la maison, à pour rôle de soutenir le poids des étages et est généralement positionner dans l’axe du faîtage. C’est une solution moins courante mais que l’on retrouve dans les anciennes maisons.

Le mur de refend transversal

Le rôle du mur de refend transversal est d’aider à renforcer la structure. Il est positionné dans la largeur de l’habitation. Son rôle est de donner une certaine raideur à la structure et d’aider les murs porteurs à soutenir le poids de la charpente notamment. Il va créer des séparations entre les pièces.

Les particularités structurelles d’un mur de refend

Le mur de refend soit être particulièrement solide et stable pour assurer son rôle. C’est pourquoi il doit être positionné sur une semelle de fondation sous la dalle. Ceci lui garantit la stabilité nécessaire à son rôle.

Il doit aussi être parfaitement droit, surtout en ce qui concerne les murs de refend longitudinaux, et renforcés par l’intermédiaire d’un chaînage par exemple. L’objectif est de compensé le rôle des murs porteurs afin de les soulager en partie du poids qu’ils reçoivent.

Quelles sont les différences entre mur de refend et mur porteur ?

mur de refend intérieur

Un mur de refend est un mur porteur ! Il y a une différence dans les habitudes de langage ou généralement l’on désigne un mur porteur comme étant les murs de façade ou des murs intérieurs. Cependant, un mur de refend est par définition un mur porteur car il aide au soutient ainsi qu’à la rigidité de la structure de votre habitation. Ils sont donc très importants pour assurer la stabilité de votre maison et il ne faut en aucun cas les démolir sans l’avis d’un professionnel ou la pose d’un IPN quand cela est possible.

Est-ce que les murs de refend sont obligatoires dans une construction ?

Dans l’absolu non il n’est pas nécessaire de mettre des murs de refend dans toutes les habitations. Ils vont être impératif uniquement dans certains cas spécifiques comme :

  • Si vos portées de poutrelle de plancher sont trop grandes
  • Pour raidir la construction si cela s’avère nécessaire
  • Si les murs porteurs ne sont pas suffisants pour soutenir le poids de la charpente
  • Si la portée des fermes est trop importante
  • Pour assurer la stabilité de la dalle ou du plancher de l’étage et réduire la flexion

Il existe des alternatives à la technique du mur de refend comme la pose d’IPN, de piliers porteurs ou encore de linteaux qui vont renforcer la structure sans pour autant fermer les espaces. Les IPN sont d’ailleurs une technique souvent utiliser pour ouvrir les pièces dans de vieilles maisons.

Comment identifier un mur de refend porteur d’une cloison ?

Si vous en êtes à vous poser cette question c’est que vous souhaitez abattre un mur et que vous avez un petit doute sur le fait qu’il soit porteur ou non. Pas de panique il existe plusieurs méthodes pour savoir quel est le rôle du mur ou de la cloison que vous avez en face de vous. Ainsi vous saurez facilement si ce mur de refend est porteur ou si c’est une simple cloison non-structurelle.

Regarder la structure de votre mur

La première chose à faire est simplement de regarder la cloison ou le mur que vous avez en face de vous. Au fil des années les murs de refend ont évolué et leur technique de construction ont été souvent modifié. Cependant, on retrouve régulièrement les mêmes solutions :

  • du plâtre associé à du béton armé,
  • du béton armé seul,
  • des blocs de béton cellulaire,
  • du bois associé à du plâtre,
  • des briques pleines ou creuses,
  • ou bien encore de pierres.

Si vous êtes face à une de ces possibilités il y a de très fortes chances que vous soyez face à un mur porteur. Si vous ne voyez que du plâtre dans un premier temps sans réussir à identifier ce qu’il y a en dessous, ne vous inquiétez pas nous avons aussi des solutions.

Prenez le temps de lire les plans de bâti

plan du bâti d'une maison mur refend

Si vous avez les plans de la construction de maison ou que vous pouvez les obtenir auprès du constructeur, du notaire ou encore de l’ancien propriétaire, il sera directement indiqué quel mur est quoi.

Si la maison en question à subit au cours des années de nombreuses modifications, il peut parfois être plus complexe d’identifier les éléments présents. Il se peut par exemple que des parties de murs de refend soient déjà modifiés ou encore qu’avec un agrandissement, un des murs porteurs de façade se retrouve maintenant dans votre maison.

Les astuces pour identifier un mur de refend

Si vous ne pouvez réaliser ni l’une ni l’autres des techniques pour réussir à identifier un mur de refend, vous pouvez faire appel à de petites astuces qui vont vous orientez vers la classification du mur que vous avez en face de vous.

En premier lieu vous pouvez toquer comme sur une porte avec votre poing. Si le bruit est sourd et que cela ne sonne pas creux il y a de bonne chance que ce soit un mur porteur.

Regarder aussi l’épaisseur des murs. Dans 95% des cas si ce dernier fait plus de 15cm c’est que c’est un mur de refend. En effet, les cloisons en plâtre sont généralement bien moins épaisses car leur rôle n’est pas de soutenir mais uniquement de séparer.

Enfin si votre mur se prolonge dans l’étage ou que des poutres s’appuie dessus il y a de très grandes chances que ce soit aussi un mur de refend.

Dans tous les cas si vous avez le moindre doute, vous pouvez faire appel à un professionnel du bâtiment qui vous expliquera la nature de votre cloison et les possibilités que vous avez en fonction de votre projet.

Est-ce qu’il est possible de modifier ou détruire un mur de refend ?

Il n’est pas possible d’abattre ou de modifier un mur porteur sans autorisation si vous habitez en copropriété ou si ce dernier est mitoyen. Il vous faudra faire une demande auprès du service d’urbanisme de votre commune.

Dans les autres cas il est possible de le faire mais à condition de ne pas mettre en péril la structure de la maison. Nous vous déconseillions formellement de faire tomber ce genre de mur sans solution de soutient complémentaire tel un IPN.

Enfin dans le cas des anciennes maisons et notamment pour les maisons en pierre, l’appel à un professionnel sera plus que conseillé. Les risques liés à ce genre de vieille bâtisse quant à leur structure restent très importants.

L'équipe d'Ecobo
L'équipe d'Ecobo

Ecobo est un blog spécialisé dans l'univers de la maison. De la décoration en passant par le jardin sans oublier les travaux de rénovation nous abordons tous les sujets qui passionnent les internautes !

Publications: 111

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.